• 02 43 42 02 39

Category ArchiveAu quotidien

Ainsi font font font…

Lundi 20 janvier 2020, les maternels et les CP ont assisté au spectacle « Cochons frères construction » interprété par la Compagnie Billenbois.

« Il était une fois 3 frères cochons, un grand, un moyen et un petit.

Le plus gros, c’est le grand, et être grand, ce n’est pas drôle. On ne peut pas rire, jouer, courir car quand on est grand on doit montrer l’exemple.

Le deuxième, lui est un peu moins gros, et un peu moins grand, c’est le moyen. Il voyage sur sa trottinette autour du monde.

Le petit aime la nature, se promène, fait ce qu’il lui plait. Il n’a pas besoin de montrer l’exemple, puisque c’est le petit.

À chacun sa maison : habitat contemporain, habitat traditionnel et habitat animal ».

Et le loup dans tout ça? « 

Un spectacle à la découverte des habitations, de leurs formes, leurs couleurs, leurs différences.

De part sa douceur, sa tendresse et sa poésie, il a fait le joie des enfants !

Tous en course pour le Cross Ouest France !

Ce samedi 18 janvier 2020, sous un beau soleil d’hiver, nos CE2, CM1 et CM2 ont participé au 39ème Cross Ouest France – Pays de la Loire, parrainé cette année par Ladji Doucouré,  ancien champion d’athlétisme.

Chacun dans leurs catégories, garçons et filles ont foulé les allées de l’Arche de la Nature pour parcourir 1km ou 1km500.

Une bonne ambiance, des sourires, des cris d’excitation, des encouragements, beaucoup d’énergie, tout cela pour partager des valeurs du sport !
Sans oublier quelques podiums… Un grand bravo à tous !!

Retour en images sur les courses…

Une belle deuxième place chez nos garçons de CM2
Départ course filles CM2
Une première et une troisième place chez nos filles de CM2
Départ course garçons CE2
Départ course filles CE2

Rendez-vous l’année prochaine pour la 40ème édition!

À la découverte de la Cité Plantagenêt…

Ce n’est pas le froid qui les aurait empêchés de se rendre au Mans ce vendredi 6 décembre 2019, à l’occasion de la Journée des Communautés Éducatives !

Bien emmitouflés, les enfants de maternelle et de primaire sont allés visiter ce bel édifice qu’est la Cathédrale Saint-Julien.



Au programme de la matinée, 6 ateliers de 10 minutes (3 pour les CP et maternels) pour en savoir un peu plus sur ce magnifique monument et un temps de prière avec Père Hubert :

  • le vitrail de l’entrée
  • la sacristie et ses stalles
  • l’orgue de coeur (explications et démonstration)
  • le coeur (sculpture en bois)
  • la construction de la cathédrale (maquette)
  • la crèche de Noël


Après avoir contemplé l’intérieur de l’édifice religieux, les élèves ont pu admiré, adossé à la Cathédrale, un menhir à caractère sacré.

Dressé entre 4000 et 5000 avant notre, le menhir est le plus vieux témoin de histoire mancelle. Compact, il se confond dans les pierres de la cathédrale à laquelle il est accolé. Mais en y regardant de plus près, il est totalement indépendant de l’imposant édifice religieux. Cette pierre levée, de 3,5 mètres, longtemps considérée comme le « nombril » du Mans, a été l’objet de divers cultes faisant de lui le centre de l’univers ou encore un symbole de fertilité. 

Tandis qu’en fin de matinée, les plus petits prenaient le chemin du retour, les plus grands poursuivaient leur journée par un pique-nique et une balade dans le vieux Mans à la découverte des maisons à colombages, des demeures Renaissance… et des mystères de la vieille ville. Au détour des ruelles pavées, dont certaines sont classées aux monuments historiques, les enfants ont en effet appris plein d’anecdotes.

La vieille ville réserve bien des trésors, qui sautent aux yeux à chaque pas, à condition de savoir flâner le nez en l’air…


La « Maison suspendue »
Maison atypique du XVIe siècle souvent représentée par des peintres ou des photographes. Il s’agit en effet d’une simple pièce éclairée par deux fenêtres se faisant face. Elle est l’une des demeures emblématiques de la vieille cité.
Le nounours est un clin d’oeil des propriétaires à la photographie prise par Robert Doisneau (La Maison qui volait, 1962), représentant une fillette jouant avec son ours en peluche devant la maison suspendue.
La « Maison du Pilier rouge » en plein coeur de la vieille ville.
Construite au XVIe siècle, elle est l’archétype des constructions à pans de bois Renaissance. Elle est l’une des dix maisons à pilier cornier encore conservées au Mans dont huit dans la Cité. Elle est célèbre par son histoire et son mythe du bourreau, mais en réalité, elle était celle d’un artisan commerçant de cannes de soûle plutôt que celle d’un bourreauEn effet, sculptées sur ce fameux pilier, on observe des crosses croisées représentant l’ancêtre du criquet et du golf.
Au n° 85 de la Grand’Rue, on trouve la « Maison du Pilier aux clefs » autrefois appelée maison du Pilier-Bleu. La couleur s’est estompée, le motif est resté.
Elle est caractérisée par un pilier cornier où apparaissent des clés sculptées qui évoqueraient l’activité professionnelle exercée par d’anciens occupants.

Quelques pas plus loin, photos souvenir devant l’enceinte gallo-romaine, classée au titre de monument historique depuis 1862.


Vous l’aurez compris, la cité Plantagenêt fourmille de trésors d’histoire et d’architecture.

Les enfants sont repartis la tête pleine d’images et le sourire aux lèvres, contents d’avoir pu percer quelques secrets cachés dans les anciennes ruelles mancelles…

Clic clac, c’est dans la boîte !

Ca y est les photos de classes 2019-2020 ont été prises.

Pour preuve, quelques photos de l’envers du décor…

Et la traditionnelle photo de toute l’école…

Les CP ont rendu leurs maillots… de bain !

Tous les jeudis matin depuis septembre, la classe de CP avait pris l’habitude de prendre le car direction… la piscine d’Écommoy !

Rires, éclaboussures, plongeons, jeux, mais surtout sens de l’effort et progrès : tels sont les mots qui résument ces 10 séances de piscine.

Certains, déjà à l’aise, étaient comme des poissons dans l’eau, tandis que d’autres ont affronté leurs angoisses les plus terribles ! Mais quoi qu’il en soit les enfants se sont tous prêtés aux activités ludiques proposées pour améliorer leur aisance dans l’eau : sauter, se déplacer, mettre la tête sous l’eau, se laisser flotter…

Et pour clôturer ce cycle de piscine, place aux évaluations et parcours dans le grand bain pour leur plus grand bonheur !

Bravo à nos petits nageurs et rendez-vous l’année prochaine pour de nouvelles aventures aquatiques !

« Les Incorruptibles » sont de retour !

Cette année encore, notre école va participer au Prix des Incorruptibles.

Ce Prix a pour objectif de proposer des sélections d’albums et de romans de qualité à un maximum d’enfants afin de susciter l’envie et le désir de lire.

Pour être Incorruptibles, nos jeunes lecteurs, de la maternelle au CM2, vont donc :

  • lire, d’octobre à mai, une sélection d’ouvrages correspondant à leur niveau,
  • se forger une opinion personnelle sur chacun des livres en compétition et apprendre à argumenter leur choix,
  • et enfin voter pour leur livre préféré !

Pour en savoir plus c’est par ici !

« Les jeux sont faits » !

Dans le cadre du 10ème Salon du Jeu et du Joueur, mardi 12 novembre 2019, tous les primaires ont bénéficié d’une demi journée consacrée au jeu.

Une bonne occasion de tester, par petits groupes, de nouveaux jeux qui seront présentés au salon les 16 et 17 novembre prochain à Écommoy.

CP : Zombie labyrinthe, Bazar bizarre, El capitan, Dos, Bataplus
CE1 : Specific, Dicetto, Picmix, Course contre le crime…
CE2 : Ovo, Fusion, Word rush, Times up, Emojito, Color pop
CM1 : Wasabi, Dekèktudi, Squadro, Kabaleo, Panic Labo
CM2 : 6 qui surprend, Bermudes, 2 sans 3, Tea time

Une chose est sûre, les enfants se sont pris au Jeu. Certains ont même peut-être … tiré leur épingle du jeu !

De quoi donner des idées pour compléter la liste au Père Noël…

Le projet des CE2 : « le cahier voyageur »

Par l’écriture, exposer les enfants à d’autres cultures ! Tel est le but recherché cette année par la maîtresse des CE2 qui s’est lancée dans un projet fou : parcourir le monde !

Avant les vacances de la Toussaint, les enfants se sont prêtés à un exercice original, qui va en effet les faire voyager : la création d’un journal, dans lequel chaque élève a rédigé une lettre, à envoyer à une personne de son entourage habitant le plus loin possible.

Dans cette lettre, ils se sont présentés, en parlant de leur famille, de l’endroit où ils habitent, de leur passe-temps préféré, de leur mode de vie… Celui ou celle qui recevra ce journal se présentera à son tour et décrira son coin de planète avant de le renvoyer à une nouvelle personne. Et ainsi de suite…

Au bout du compte, cela permettra aux élèves de « partir en voyage » en traçant, au fils des semaines sur une carte, l’itinéraire que ces petits cahiers vont parcourir durant 5 mois (chaque destinataire devant avertir l’école à réception du journal).

Les cahiers voyageur viennent de partir aux quatre coins du monde et devraient faire leur retour à l’école en avril.

Nul doute que les élèves auront plaisir à découvrir leurs contenus. Espérons que chaque destinataire jouera le jeu et qu’aucun cahier ne se perdra en route…

Beau voyage à tous ces petits cahiers !

Sur les ondes…

En mai, les élèves de CM1 et CM2 ont animé une radio, La Radio des Lulus, durant une semaine !

C’est l’aboutissement d’un projet mené depuis octobre sur les 100 ans de l’armistice de la première Guerre mondiale auquel 5 classes des 3 écoles de Laigné – Saint Gervais ont participé :

  • 15/10/2018 : spectacle « Poilu, Purée de guerre » de la Cie Chicken Street.
  • 08 et 09/11/2018 : visite animée d’une exposition sur les soldats morts de St Gervais en Belin durant la première guerre, réalisée par l’association « La Clé de voute ».
  • 11/11/2018 : participation des élèves à la commémoration du 11 novembre : lecture de lettres de poilu, chanson, exposition.
  • Du 25/01 au 8/02 : exposition animée sur la bande dessinée « La Guerre des Lulus » à la bibliothèque de Laigné-St Gervais en Belin.

Tout cela sans compter tout le travail réalisé en classe autour de l’histoire, du français, de l’art plastique …

Découvrez sans plus tarder tous les podcast de l’émission sur mixcloud !

Et plus particulièrement ceux réalisés par les élèves de l’école dans un vrai studio radio installé pour l’occasion dans la bibliothèque :

Interview des enseignants
Yohann Lebreton, directeur de La Ruche, Centre Social Laigné-St Gervais reçoit les enseignants qui se sont impliqués dans le projet. Ils nous présentent les étapes de cette aventure, mais aussi les compétences mobilisées autour de ce projet par les élèves.
Le quiz des Lulus
Enzo, Nell, Élisa, Sacha et Romane testent leurs connaissances en se posant des questions sur la première guerre mondiale.
Les animaux de le grande guerre
Lucie, Adam, Raphaël, Terry, Léo, Théo et Liam nous parlent du rôle des animaux durant la première guerre mondiale.
Rires et chansons chez les petits poilus
Matthéo et Léna font l’animation sur la radio des Lulus! Ils nous parlent de musique actuelles et au temps de la première guerre mondiale. Ils vous feront également rire avec quelques blagues.
La librairie des Petits poilus
Alycia, Camille, Gatien, Pierre et Martin nous parlent de la bande dessinée « La Guerre des lulus » de Régis Hautière.
Les petits poilus veulent la paix
Camille, Lilou, Thomas, Quentin nous parlent de la paix. Leur invité le père Hubert nous raconte deux petites anecdotes sur la première guerre mondiale.
Une vie de soldat pendant la grande Guerre
Anna, Célian, Enzo, Auraline, Ema et Elise nous parlent de la vie des soldats pendant la guerre.
Les invités des petits poilus
Arthur et Antoine nous parlent de l’exposition organisée du 8 au 11 novembre par la Clé de Voûte. Pour en parler, ils reçoivent M. Bourge et M. Bonnefoy.
Etre un enfant pendant la guerre

Margot, Héloïse, Marion, Maïana et Maël nous parlent de la vie d’enfant pendant la guerre.

En partenariat avec le Centre Social La Ruche de Laigné-Saint Gervais, les écoles Roland Deret, Jean Baptiste Galan.

Et avec le soutien des Mairies de Laigné et Saint Gervais en Belin, le département de la Sarthe, la CAF, le Ministère des Armées, les Francas et la Banque Populaire Grand Ouest.

DiA’sso fait un don à l’école…

L’association DiA’sso de Laigné-en-Belin (dont une grande partie des membres a suivi sa scolarité à l’École Sainte Anne Saint Joseph) avait été créée en 1996 pour favoriser l’émergence de projets solidaires en France et dans le reste du monde.

Après 23 ans d’existence, cette association a été dissoute et ses membres ont décidé de faire un don à notre école, en lui faisant profiter d’une partie de ses reliquats financiers.

Le 4 mai, 2 chèques de 150 € ont ainsi été remis en mains propres à Philippe BIZET, Président de l’OGEC, et à Anne CHICCHINI, Trésorière adjointe de l’APEL.


« L’École Sainte Anne Saint Joseph, partenaire privé depuis plusieurs années, a contribué au développement de notre association.

Elle a soutenu nos projets de tournée du groupe de musique traditionnelle burkinabé « Les Kouroudwé » en 2003, 2005 et 2008.

Il nous a tout simplement paru logique de la remercier. »

DiA’sso

Un grand merci à cette association pour cette aide préciseuse…